Contexte

L'accroissement de l'accueil favorable réservé au CECRL a créé une situation nouvelle: les écoles de langues et les départements d'université dispensant l'enseignement des langues et leur évaluation cherchent de plus en plus à relier leurs examens au CECRL et à ses niveaux communs de référence. Un manuel du Conseil de l'Europe pour relier les examens de langues au CECRL a décrit de façon détaillée le processus pour relier les tests et les examens au CECRL.

 

Il s’est avéré nécessaire, au vu des résultats de l’expérimentation de la première version du Manuel menée par la Division des Politiques Linguistiques, de prévoir une formation pour appliquer les procédures proposées et l’utilisation des outils les accompagnant. Cette formation devait permettre d’atteindre les objectifs désirés : améliorer la qualité et rendre l’évaluation en langues transparente.

 

Un atelier organisé dans le cadre du projet Relex au CELV en mai 2009 a répondu à cette nécessité. Il a débouché sur l’élaboration de matériel de formation et une première version d’un document d’introduction au Manuel.

 

Le nouveau projet ClassRelEx répond aux besoins qu’ont les  professeurs de relier leurs outils d’évaluation au CECRL. Les examens et les certifications doivent être reliés par des experts de l’évaluation suivant les procédures proposées dans le Manuel. Par contre, les professeurs dont l’évaluation n’est pas le domaine de spécialité peuvent trouver que les procédures proposées dans le Manuel sont trop difficiles à mettre en œuvre. Et pourtant, le Manuel comprend assez de matériel pouvant permettre aux professeurs de relier les évaluations dont l’enjeu ne dépasse pas le cadre de leur classe, au CECRL de façon valide.

 

Le projet ClassRelEx prendra en compte l’expérience acquise et le matériel conçu au cours du projet RelEx.

 

L'accroissement de l'accueil favorable réservé aux niveaux de compétences en langues du Cadre de référence a créé une situation nouvelle: les institutions publiques, les centres d'examen, les écoles de langues et les départements d'université dispensant l'enseignement des langues et leur évaluation cherchent de plus en plus à relier leurs programmes et leurs examens aux niveaux du Cadre. Le principal problème à résoudre est de pouvoir interpréter de façon commune les niveaux dans des contextes différents. Un manuel du Conseil de l'Europe pour relier les examens de langues au CECR est en train d'être modifié suite à de nombreuses expérimentations et sera publié dans sa version finale en 2008. Ce manuel propose un processus de liaison des examens au CECR comportant 5 étapes:

  1. la familiarisation, qui consiste à avoir une connaissance approfondie du schéma descriptif et du système des niveaux de référence communs du CECR;
  2. la spécification, qui implique un relevé de ce que recouvre l'examen en fonction des catégories du CECR;
  3. la standardisation, qui assure une interprétation commune des niveaux de référence, en utilisant des items et des performances qui ont déjà été calibrés sur les niveaux du Cadre par d'autres moyens;
  4. la définition de standards, c’est-à-dire la mise en place de règles pour la prise de décision concernant le niveau du CECR auquel se trouve un apprenant;
  5. la validation empirique, qui permet d'apporter les preuves que les résultats de l'examen lui-même sont bien en relation avec le CECR.

Les résultats de la phase expérimentale de la version initiale du manuel menée par la Division des politiques linguistiques (avec la participation de presque 40 institutions de 20 pays membres du Conseil de l'Europe) ont montré qu'il s'agit d'un outil utile qui suppose quand même une formation pour savoir comment appliquer les procédures proposées et utiliser les outils permettant d'atteindre les objectifs désirés d'amélioration de la qualité et de transparence dans l'évaluation des langues. Ce projet répond à ce besoin. 

  Search

Bookmark and Share

Bookmark and Share